Comment faire émerger son business model ?

De l’idée à la création de valeur : comment faire émerger son business model ?

Lorsque les porteurs de projets poussent la porte du programme Le Booster pour la première fois, ils sont souvent enthousiastes avec une idée géniale de solution produit. Nous les sélectionnons d’ailleurs pour cette envie d’entreprendre. Mais toute la question est de savoir si cette idée prometteuse est transformable en modèle économique viable !

Le Booster prévoit plusieurs ateliers animés par des coachs – spécialistes du sujet – pour aider les équipes à cheminer sur ce thème.

Comment gagne-t-on de l’argent ? Ou pour des projets non lucratifs, comment crée-t-on de la valeur ?

Pour structurer la pphoto_premier_article_lebooster1ensée sur le sujet, il existe aujourd’hui des outils visuels, les “Canevas”, dont les plus connus, le « business model Canvas » ou le “Lean Canvas”, qui permettent de représenter le business model de manière synthétique et étayée à la fois.

En particulier le Business Model Canvas rassemble des informations sur l’ensemble des maillons clés tels que les clients, la proposition de valeur… Naturellement les projets passent par plusieurs étapes : découverte / validation / expansion. Les canevas sont là pour garder les traces de ces évolutions. Les équipes sont invitées à faire bouger leur canevas en fonction de ce qu’elles apprennent.

Au coeur du business model se trouve la proposition de valeur. Au-delà d’une solution, les équipes sont amenées à mettre le problème client au centre de leurs réflexions. Ce problème suscite-t-il un engagement fort et « monétisable » ? Auprès de quelle cible ? On parcourt les phases évoquées précédemment : celle de la découverte (répond-on à un problème?) et de la validation (le projet ouvre-t-il un marché?).

La viabilité induit que le modèle soit scalable et qu’il s’adresse à la early majority, pas simplement à une communauté d’innovateurs ou d’early adopters.

Une façon intéressante de nourrir la réflexion sur le sujet est de s’intéresser à son environnement économique et concurrentiel et de l’évaluer. Qui sont les concurrents directs et indirects ? Avons-nous un avantage ou non par rapport à eux ?

Cela permet d’une part de poser les enjeux de différenciation pour formuler une proposition de valeur unique et, d’autre part, d’évaluer les opportunités et menaces stratégiques.

Finalement comment s’y prendre pour concrétiser son modèle économique ? Aucune recette miracle en la matière ! Bien sûr, il existe des grands types de business models qui sont étudiés pendant le Booster (plateformes, offres Saas, e-commerce) mais il n’y a pas une recette unique pour réussir. Il est nécessaire de formuler puis de tester des hypothèses en menant une enquête qui fera progressivement émerger son business model.

Une astuce ? Passer à l’action et partir à la rencontre de ses clients : par des interviews , des tests de landing page… Pour être efficace, s’organiser à partir d’un plan d’expérience structuré qui rassemble les options possibles et le mode de test envisagé. Mais ça c’est un autre article… 😉

Pour aller plus loin :

Articles
Ateliers
Livres
  • « Business model : nouvelle génération » par Alexander Osterwalder.