Hello, my name is… Alain Terpant

Après avoir sillonné le monde des télécoms pendant une vingtaine d’années, Alain Terpant a posé ses valises à BDI en 2013 où il a occupé jusqu’à l’été dernier les fonctions de directeur de la transition énergétique, écologique et du numérique. Il est aujourd’hui directeur général de Bretagne Développement Innovation (BDI).

Pourquoi ce choix ? « Je voulais changer complètement d’angle, et travailler au service de la région », explique-t-il. Car BDI est l’agence régionale de développement économique et d’innovation en entreprise, créée et financée par le Conseil régional de Bretagne.

BDI, vous avez dit BDI ?

Alain Terpant, BDI

Depuis 2011, cette association de loi 1901 a pour but de « promouvoir la Bretagne économique et de la faire grandir dans les domaines que la région nous a confiés : la cybersécurité, les réseaux électriques intelligents, les énergies marines renouvelables, l’introduction de technologies dans l’agroalimentaire et l’agriculture, et la voile de compétition ».

Pour y parvenir, BDI oeuvre à mettre en relation les entreprises et leurs compétences pour faire émerger des partenariats technologiques. Alain Terpant et ses équipes ont aussi pour mission de se faire croiser les différents marchés et filières, et in fine de participer au développement, à l’attraction ou à la création d’entreprises sur le territoire par l’innovation ou la découverte de nouveaux marchés — de la startup au grand groupe.

Ces grands domaines évoluent au fil des années car « nous avons un rôle de passeur vers les filières et les marchés. BDI permet à l’écosystème de se constituer, et à des projets de prendre vie. Nous passons ensuite le relai pour nous consacrer à de nouveaux secteurs d’avenir. »

Des liens forts avec Le Poool 

C’est donc en partant du postulat que la Bretagne dispose déjà d’un terreau riche — d’entreprises, d’acteurs et de structures innovantes — que BDI déploie ses actions au service du développement économique du territoire. Le Poool en l’un des maillons de la chaîne, car « il a aussi pour mission d’animer l’écosystème local et de favoriser l’innovation à Rennes, la capitale de la Bretagne. » Alain Terpant ajoute : « nous avons des priorités communes qui convergent à Rennes et bénéficient à tout le territoire breton. Le Poool est pour nous une évidence. »

C’est le cas notamment de la cybersécurité, qui est « une priorité bretonne et rennaise, et qui s’incarne à Rennes ». D’ailleurs, la Région participera au Forum international de la cybersécurité , qui aura lieu les 22 et 23 janvier prochain à Lille.

Et puisqu’on parle d’événements, la Région occupera une place de choix en mars 2019 au Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire — plus connu sous l’acronyme CFIA . « Nous échangeons actuellement avec Valorial pour monter un plateau de 430 m2, où Rennes aura toute sa place. Une formidable vitrine pour la vingtaine d’entreprises partenaires, mais aussi pour la Bretagne car nous ferons la démonstration en situation réelle de l’usine agile, avec une chaîne de production qui se reconfigurera selon les produits à fabriquer. »

Et en avril prochain, un showroom dédié aux réseaux électriques intelligents situé dans les locaux d’Enedis sera inauguré : « un superbe écrin qui valorisera la majorité des projets menés dans le cadre de SMILE  (Smart Ideas to Link Energies), porté par deux régions : la Bretagne et les Pays de la Loire », conclut Alain Terpant.

De quoi remplir vos nouveaux agendas 2019 !