Chat’n’Start #2 : des étudiants qui fourmillent d’idées !

Ce mardi 17 octobre, plus d’une soixantaine d’étudiants ont participé à la deuxième édition de Chat’n’Start, un événement placé sous le signe de la rencontre, de la convivialité, et surtout… de la créativité.

Chat’n’Start, qu’est-ce que c’est ?

« Chat’n’Start est né de la réflexion du groupe de travail Talents organisé à la French Tech Rennes St Malo, explique Solène Ferrand qui participe activement à faire le pont entre les étudiants et l’entrepreneuriat au sein de ce groupe. Notre mission est de réfléchir aux actions à mener pour favoriser la relation entre les étudiants et les startups. »

Pour ce groupe de réflexion, le but premier est d’amener plus d’étudiants à créer des startups, ou inversement, d’aider les startups à trouver les talents dont elles ont besoin. « Il faut attirer les étudiants vers l’écosystème startup de la French Tech Rennes St Malo et leur montrer tous les acteurs qui existent pour développer une activité de startup », conclut-elle.

La grande nouveauté de cette deuxième édition de Chat’n’Start ? Le mur des compétences. Entre deux parts de pizza, les étudiants présents étaient invités à y noter leurs compétences ou les compétences recherchées pour leur projet.

Des icebreakers pour se présenter

Quelques minutes seulement après la présentation du déroulement de la soirée, les étudiants ont fait connaissance entre eux par le biais d’animations concoctées par Le Shift. La première activité ? Se placer sur une courbe virtuelle motivation/argent. Concrètement, un étudiant peu intéressé par l’argent, mais ultra-motivé par la réussite de son projet, se plaçait légèrement à gauche et en avançant au maximum devant lui. Un bon moyen de sonder les motivations de chacun.

La suite du programme ? Faire connaissance avec les étudiants proches de soi et mettre en place le pitch d’une startup fictive basée sur trois mots tirés au sort. Pas facile d’imaginer un concept avec « internet », « éthique » et… « vodka ».

3 mn pour pitcher !

Après les présentations, place au grand oral. Une trentaine d’étudiants porteurs de projets s’étaient inscrits pour les pitchs : un rite de passage obligatoire pour tout entrepreneur désireux de monter sa startup.

En dehors des étudiants, venus en nombre, le public comptait aussi des représentants de startups parmi lesquelles BKer, BYM, Data2b, MapuiLabs ou encore Newcy, mais aussi les partenaires de l’événement comme Jactiv Ouest-France, une branche du quotidien régional destiné aux 17-27 ans, et PEPITE Bretagne Pays de la Loire, un pôle entrepreneuriat étudiant porté par l’Université Bretagne Loire (UBL).

« Notre cible, ce sont les étudiants et les jeunes diplômés de moins de trois ans, nous explique Barbara Prudhomme, responsable du pôle étudiant-entrepreneur chez Pépite Bretagne. Notre participation à cet événement nous donne un aperçu des nombreux projets que peuvent avoir des étudiants. Cela nous permet de communiquer sur nos deux dispositifs phares — Les entrepreneuriales et le statut étudiant-entrepreneur — mais également d’être présent en tant qu’acteur de l’accompagnement. »

Un coup de projecteur proposé par Jactiv Ouest-France

À l’issue de cette soirée dédiée à la création de projets, Jactiv Ouest-France va sélectionner 5 projets pour les mettre en avant sur son site internet. Un coup de projecteur particulièrement apprécié par les étudiants porteurs de projets. « Lors de la première édition, nous avions mis en avant les projets de trois étudiants sur notre site internet, rappelle Denis Hervé, éditeur web de Jactiv. L’entrepreneuriat et la création d’entreprise font partie des nouvelles attentes des 17-27 ans. Il y a de plus en plus d’initiatives qui se créent dans ce sens et il était important pour nous d’être ici ce soir. »

Le rendez-vous est donc donné dans quelques jours sur jactiv.ouest-france.fr pour découvrir les projets sélectionnés.

 

Sur le même sujet : Chat’n’Start, les étudiants envahissent les lieux !