Eegle, le dessus des cartes

Proposer une plateforme collaborative en ligne dédiée aux données aux acteurs territoriaux, c’est le défi que s’est lancé Eegle, une toute jeune entreprise basée à Cesson-Sévigné. Nous avons rencontré son fondateur !

 

Diplômé de l’INSA Rouen, Laurent Le Breton a travaillé de nombreuses années chez Dassault Systèmes où il a pu se former aux différentes facettes du métier d’ingénieur. Des bâtiments intelligents à la Smart City, Laurent quitte finalement l’éditeur de logiciels pour se lancer dans une aventure tout aussi ambitieuse, mais à taille humaine.

Faciliter l’accès aux données

Mais sa volonté de travailler sur des modèles de villes durables ne le quitte pas. L’entrepreneur cofonde ForCity platform avec ForCity, une société lyonnaise qui développe une plateforme cloud. L’objectif ? Aider les acteurs du territoire à modéliser, simuler et visualiser les impacts des projets urbains. « En deux mots, faire du Sim City, mais pour de vrai ! » explique-t-il en souriant.

Fin 2016, il décide de créer Eegle « pour développer une plateforme collaborative destinée aux acteurs des territoires autour de la donnée numérique ». Les secteurs visés : la mobilité, l’énergie, l’urbanisme, l’aménagement…

La jeune entreprise est née d’un constat : il n’existe pas d’outils permettant la centralisation de données territoriales : « Avec Eegle, nous souhaitons mettre en place un environnement facilitant les échanges de données numériques, précise Laurent. Il sera également possible de les partager grâce à une interface semblable à un réseau social professionnel avec des contacts, des groupes. » 

Une API à disposition

La plateforme web Eegle disposera d’une API (une interface de programmation) pour encourager le développement d’application tierce. « L’idée, schématise l’entrepreneur, c’est de voir la plateforme comme un téléphone portable sur laquelle on va pouvoir créer des applications. On pourrait, par exemple, imaginer des applis pour visualiser la consommation d’énergie et les émissions de CO2 lors de projets d’aménagements. »

Eegle, un envol à l’international ?

S’il souhaite tout d’abord tester sa plateforme dans la région, le créateur d’Eegle se projette rapidement à l’international. « En Bretagne, nous avons la chance d’avoir des territoires enclins aux expérimentations, affirme-t-il. Nous allons lancer une première phase d’expérimentation pour valider le service et montrer son intérêt à une échelle régionale. En parallèle, j’essaie d’avoir une démarche nationale, voire internationale. Nous n’excluons pas d’avoir des clients, des expérimentateurs ou des partenaires internationaux très rapidement. »