Le Booster #6 : Ferme Directe, valoriser les productions agricoles

Après une première carrière de conseiller technique et économique auprès des agriculteurs, Kévin Richard a décidé de se lancer dans une nouvelle aventure avec son frère Florentin.

Son idée ? Ferme Directe, une plateforme de mise en relation entre agriculteurs et acheteurs. On vous explique tout !

Faciliter la mise en valeur des produits agricoles

C’est après avoir travaillé auprès de nombreux agriculteurs que Kévin Richard a eu l’idée de Ferme Directe : « Pendant dix ans, j’ai conseillé des agriculteurs bretons. Je faisais de l’optimisation technique et économique, précise-t-il. J’ai accompagné un grand nombre d’agriculteurs sur ces sujets-là et c’est ainsi que j’ai pu repérer des problèmes assez récurrents au niveau de la filière agricole : problèmes économiques, difficultés de transmission d’exploitation, dépendances face aux subventions. De manière générale, j’ai remarqué qu’ils ne savaient pas vendre leurs produits. »  

Pour monter son projet de plateforme de vente, il s’associe alors avec son frère Florentin, spécialiste en suivi et gestion de projet informatique, ainsi qu’en sécurité des systèmes d’information. « Notre objectif est de créer une plateforme de vente pour agriculteurs avec un appui à la commercialisation et à la logistique pour permettre une valorisation maximum des produits agricoles ! »

Le Booster, ou comment mieux parler de son projet !

Pour Kévin Richard et son frère, le Booster est un véritable outil pédagogique qui les a aidés à avancer sur de nombreux sujets qu’ils ne maîtrisaient pas totalement : « Les plans compétences sur les domaines de la création de startups nous ont beaucoup aidés, que ce soit d’un point de vue commercial ou au niveau de l’ingénierie financière. Le Booster nous aide aussi à articuler le démarrage de l’entreprise, poursuit-il, notamment en nous aidant à mieux formuler notre projet. »

Si des landing pages devraient voir le jour d’ici le mois de février, les deux frères se concentrent pour le moment sur le volet économique du projet en accompagnant des agriculteurs à la commercialisation de leurs produits. Même si le site n’est pas encore en ligne, les premiers contrats de vente avec des agriculteurs commencent déjà à être signés.

Un accueil chaleureux de la part des agriculteurs

Chez les agriculteurs, Kévin Richard nous confirme que le projet est bien accueilli, et pour cause : l’idée de Ferme Directe consiste à supprimer des chaînes d’intermédiaires afin d’améliorer les marges de vente tout en gardant un prix de vente correct pour les clients. « N’importe quel agriculteur pourra se servir de notre plateforme comme support de communication pour la vente de ses produits, affirme l’ancien conseiller agricole. Nous sommes ouverts à tous les producteurs, notre objectif est de leur apporter une sécurisation des marges. »

Dans un premier temps, la plateforme sera lancée en Bretagne où Kévin Richard possède un riche carnet d’adresses, puis se développera petit à petit sur le reste du territoire français : « Au départ, nous aurons une sorte de “Le Bon Coin” adapté techniquement aux agriculteurs, et plus ça va aller, plus nous allons mettre en place des algorithmes qui permettent d’améliorer la valorisation des produits en allant chercher les marchés les plus rémunérateurs en fonction des produits. »

Si les deux frères sont déjà embarqués dans l’aventure de l’entrepreneuriat, la plateforme Ferme Directe devrait voir le jour à l’occasion du Space 2018 . Logique !

contact[at]fermedirecte.com