French Tech Horizon 2022 : 4 grandes propositions pour les startups

En mai dernier, Mounir Mahjoubi a présenté le bilan de son Tour des Startups, lancé en octobre 2017. Le secrétaire d’État en charge du numérique a fait quatre grandes propositions pour amplifier l’action de La French Tech et soutenir encore plus les startups et scale-ups.

Le 3 octobre 2017, Mounir Mahjoubi est venu à la rencontre des entrepreneurs de Rennes dans le cadre de son tour de France des startups. Il s’agissait d’une évaluation de quatre mois, secteur par secteur, pour observer les freins et les besoins des startups françaises, afin d’y répondre par de nouveaux textes législatifs et des plans d’action à partir de 2018.

A l’écoute des entrepreneurs

Avec près de 1 300 réponses à la consultation en ligne, plus de 200 entretiens organisés avec des startups et plusieurs dizaines de personnes rencontrées personnellement par le secrétaire d’État autour de 15 ateliers qui se sont déroulés partout en France, plus de 100 constats et actions associées ont émergé.

Voici ses quatre propositions majeures :

  1. Simplifier la vie des startups en favorisant le dialogue avec les administrations, en promouvant l’audace et l’expérimentation et en allégeant les contraintes qu’elles peuvent connaître dans leurs phases d’hyper-croissance.
  2. Accompagner le financement des startups, notamment dans les phases de croissance, en promouvant l’essor des Initial Coin Offerings (ICO) et en mobilisant l’État en tant qu’acheteur, pour mettre plus facilement le pied à l’étrier aux startups
  3. Favoriser l’émergence et le recrutement des talents
  4. Mieux accompagner les startups à l’international

Pour découvrir en détail les actions proposées, consultez le dossier de presse et la page web dédié.

La French Tech en 2022

En 2013, à la création de l’initiative French Tech, l’ambition était de placer la France parmi les grandes startup nations. Le tour de France des startups a donné lieu au projet « French Tech, Horizon 2022 », qui vise désormais à faire de la France l’écosystème startups de référence en Europe.

La nouvelle French Tech aura de nouvelles priorités, telles que l’accompagnement des scaleups, ou encore le soutien des acteurs de la Deep Tech et la Tech for Good. Pour conduire cette nouvelle ambition, le secrétaire d’État a officialisé en mai 2018 la nomination de Kat Borlongan en tant que Directrice de la Mission French Tech.