Le Booster saison #5 : Avipublik

Une communication optimisée entre les entreprises et les collectivités locales

 

Après 15 ans dans le domaine de l’environnement et des marchés publics, Julien Leplae a créé Avipublik en février 2017. Cette plateforme de mise en relation vise à évaluer la performance des prestations des entreprises pour les aider à mieux répondre aux besoins des collectivités locales.

Au commencement : identifier un dysfonctionnement

Lorsqu’elles réalisent des marchés publics, les entreprises et les collectivités locales n’échangent pas vraiment sur leurs projets, comme l’explique Julien : «  il y a un a priori parfois négatif, une méfiance. Pour autant c’est toujours intéressant dans une relation de client et de fournisseur de tenir compte du besoin pour pouvoir proposer le service le plus adapté. Je propose le service qui permettra d’améliorer la communication et la confiance et de collaborer vers un même objectif. En s’appuyant sur la performance ».

Pour évaluer cette performance, Avipublik s’appuiera sur des enquêtes réalisées auprès des collectivités, « l’idée étant, au travers d’une quinzaine de questions, d’être capable de donner une mesure de la satisfaction de la collectivité mais également de publier la performance de cette entreprise en ligne sur Avipublik ». Objectif ? La transparence et l’amélioration continue.

Quels critères pour évaluer la performance ?

Concrètement, l’entreprise fait évaluer son travail passé et le valorise aux yeux d’autres clients : « on veut être en mesure de publier des certificats de capacité : ce sont des pièces demandées dans les marchés publics et analysées par les collectivités locales. On veut aussi avoir une approche “conseil” pour les entreprises et les aider à actionner les bons leviers pour améliorer leurs services. Ou même surveiller des warnings à des périodes cruciales comme les renouvellements du contrat ».

Pour cartographier la satisfaction des collectivités, Avipublik se base sur 3 axes : enquête téléphonique, enquête présentielle et enquête web : « On a défini un panier moyen de 8 enquêtes, avec une quinzaine des questions ouvertes et fermées, qui synthétisent les retours, des élus, des directeurs techniques, des agents terrain et même de la population. La prestation, les délais, le budget, la communication, le SAV et le volet environnemental et sociétal sont diagnostiqués. »

Le client d’Avipublik, c’est l’entreprise : « avec une enquête à moins de mille euros auprès d’une collectivité spécifique. J’envisage 15 à 20 clients la première année, une cinquantaine la 2e et 160 dans 3 ans ». Le tout avec une équipe de 3 personnes si tout se passe bien : Julien, en charge du développement commercial, un profil de webmarketer et un collaborateur dédié aux enquêtes. Le premier recrutement devrait se faire courant 2018.

Du côté des collectivités, le service est gratuit et elles ont la certitude de faire appel à des entreprises de qualité, « tout le challenge est de les convaincre de répondre aux enquêtes », ajoute Julien.

Le Booster pour gagner en compétences

Julien a rejoint le Booster sur les conseils de son réseau local d’entrepreneurs : « Et le Booster porte bien son nom ! Je n’avais pas forcément la compétence numérique, je suis issu du développement commercial et des marchés publics et j’ai pu mieux comprendre le volet numérique en termes d’enjeux pour savoir quels prestataires solliciter, quels partenaires envisager, avoir des repères sur des éléments de structure de coût liés au numérique ».

Pourquoi le choix de l’entrepreneuriat ? « J’ai travaillé pendant 15 ans dans le domaine de l’environnement en développement commercial. J’avais envie d’exprimer ma créativité dans un projet entrepreneurial et faire ce dont j’ai toujours rêvé : du management et de la gestion d’équipe. J’espère pouvoir le faire avec cette aventure. Et j’espère aussi que demain une PME puisse remporter un marché face à un grand groupe parce qu’elle a mis en place le service Avipublik ! »

Twitter

Linkedin