Le Booster saison #3 : B°Ker

B°Ker, c’est « la bonne information aux bonnes personnes au bon moment ».

Concrètement, c’est une solution proposée aux chercheurs de laboratoires pour sécuriser leur travail, leurs équipements et leurs produits. Basée sur l’utilisation des nouvelles technologies de l’Internet des Objets, la startup bouleverse un marché peu dynamique et apporte de nouveaux services.

Dans un projet de recherche, les facteurs temps et budget sont primordiaux. Capter les bonnes données en temps réel pour pouvoir agir, ça veut dire garder un œil sur les paramètres de sécurité mais aussi savoir interrompre sans perte de temps un test qui ne donne pas les résultats escomptés. Le tout grâce à B°Ker !

Big data et sécurité

Pour les non initiés au monde de la recherche qui auraient besoin d’un peu de story telling, l’exemple malheureusement réel de la station biologique de Roscoff est très convaincant. En janvier 2008, à leur retour de congé hivernal, les agents de la station constate que le congélateur est tombé en panne.

Pour un particulier, l’ennuyeuse découverte correspondrait au gaspillage de plusieurs kilos de nourriture. Pour la station biologique, ce mauvais conte de Noël entraîne la perte d’organismes vivants extrêmement rares. Une perte estimée à plus de 9 millions deuros.

Avec B°Ker, l’alerte aurait été donnée à temps et la « bonne personne » aurait pu intervenir et préserver les précieux échantillons. Mieux encore, avec les capteurs qui vont monitorer en temps réel leurs expériences, les chercheurs pourront bientôt choisir de ne pas poursuivre certains de leurs tests : ils économiseront du temps, pourront utiliser leur matériel pour de nouveaux tests et optimiseront un budget souvent très précieux.

Le Booster… et après ?

Quand Sylvain Garrault et Cédric Leclerc ont rejoint le Booster en février, B°Ker était au stade de l’idée. Mais une idée déjà soutenue par ses futurs utilisateurs : « Les méthodes du Booster nous ont conduit à nous dépasser, c’est un accompagnement qui porte bien son nom : on n’a pas vu passer les 20 semaines ! On ne sait pas si cétait le cas des promotions précédentes mais nous partageons des valeurs fortes avec les autres porteurs de projet de cette troisième édition : partage, entraide, bienveillance… Côté mentorat, c’est aussi l’occasion déchanger avec des entrepreneurs aux agendas de ministre, qu’on aurait seulement croisé dans un autre contexte que le Booster. « 

B°Ker bénéficie aujourd’hui d’un taux d’adhésion très fort de ses utilisateurs et tous les voyants sont au vert pour attaquer la suite. Sans compter l’enthousiasme communicatif des deux entrepreneurs : « on a une vraie écoute de la part des chercheurs et on s’éclate dans cette phase d’expérimentation et d’exploration à leurs côtés ». Prochaine étape importante ? Le financement prévu pour fin 2016. That’s a plan !

En savoir plus

Site internet 

Contact