Le Booster saison #3 : La Tournée Urbaine

Avec la Tournée Urbaine, les petits commerçants auront un espace en ligne pour raconter leurs produits aux habitants de leur ville mais aussi aux visiteurs de passage.  Une nouvelle façon de communiquer, imaginée spécialement pour eux !

François Massiot a rejoint cette saison 3 du Booster avec pour objectif de passer de l’idée au projet. Porter un projet quand on est seul aux manettes, c’est un vrai défi : s’entourer d’autres créateurs et de mentors peut se révéler un atout très précieux.

Pourquoi la Tournée Urbaine ?

Cela peut paraître étonnant mais moins de 50% des petits commerçants disposent d’un site internet pour mettre en valeur leur boutique. Un chiffre qui apparait comme un frein potentiel, quand on le met en parallèle avec l’évolution de la façon dont les consommateurs s’informent.  Devenus peu à peu consom’acteurs, ils ont envie d’en savoir plus avant d’acheter et disposent d’un outil puissant pour le faire : internet.

Ce sont ces différents enjeux qui ont donné à François Massiot l’idée de la Tournée Urbaine, sous la forme d’un site où les commerçants d’une même zone géographique pourraient montrer ce qu’ils ont à proposer et s’adresser à leurs consommateurs avant même leur passage en boutique. Avec dans un deuxième temps, la possibilité de click&collect : le consommateur commande en ligne et vient chercher ses produits en magasin soit le consommateur choisit de se faire livrer directement à domicile par un livreur en vélo grâce à la mise en place d’une « Tournée Urbaine ».   

En octobre, on expérimente

Pour ça, François va commencer par une première expérimentation sur le territoire rennais, qui sera lancée au mois d’octobre. Pour cette phase de test, François a imaginé avec les équipes du Booster de commencer par une plate-forme de livraison de petit-déjeuner le dimanche matin : du pain et des viennoiseries de la boulangerie, mais aussi des fleurs et le journal. Objectif : détecter les forces et faiblesses d’un tel service sur le terrain avant de passer à l’échelle supérieure. « Ce sera aussi une base d’échanges plus constructive avec les commerçants, un socle de discussion concret pour les aider à comprendre ce que la Tournée Urbaine peut leur apporter », explique François.

Un projet qui a réellement commencé avec l’accompagnement du Booster : « Pour moi, ce dispositif a été l’environnement favorable pour raccrocher les wagons avec le monde du numérique, dont je ne suis pas issu. » Prochaine étape, donc : expérimentation en live ! Les deux quartiers rennais qui ont été sélectionnés pour découvrir et tester la Tournée Urbaine sont les quartiers du Sacré-Cœur et de Sainte Thérèse. Vous voulez en savoir plus et peut-être participer ? François vous invite à le contacter sans attendre avec latourneeurbainegmail.com !