Le Booster saison #3 : vendre.com

Vous pensiez impossible l’innovation dans un secteur occupé par des acteurs à la réussite incontestable comme Le Bon Coin ?

Ce n’est pas l’avis de Jade Sauzet et Loïc Ridel qui ont lancé vendre.com il y a quelques semaines. Le Booster les accompagne depuis février. vendre.com, c’est un site de petites annonces en ligne « sans les arnaques, sans les galères » annonce d’emblée Jade : « on achète depuis son canapé, sans se déplacer ». Voyons un peu ça…

Faciliter l’achat et la vente d’occasion

Acheter d’occasion aussi facilement qu’acheter neuf, voilà en résumé ce que propose Jade : « Pour l’acheteur, c’est comme un achat sur n’importe quel site e-commerce avec le paiement en ligne, la livraison à domicile et la garantie satisfait ou remboursé. Pour le vendeur, c’est tout aussi facile : il dépose son annonce et on s’occupe du reste. Quand l’acheteur a effectué son paiement, le vendeur confirme son accord pour la vente et on se rend à son domicile pour récupérer son colis et le livrer au domicile de l’acheteur. On vire ensuite l’argent sur son porte-monnaie virtuel ‘vendre.com’ puis il décide de le virer sur son compte bancaire ou bien de le réutiliser sur le site. »

Lancé fin avril, vendre.com est réservé aux particuliers. Comme tout bon projet, il répond aux besoins de ses utilisateurs : offrir aux particuliers le service qu’ils méritent, un service clé-en-main qui gère les expéditions et leur garantit le paiement. « Sur les sites déjà existants, c’est une vraie logistique pour gérer l’expédition des colis et les paiements. Sans compter les éventuels démarchages publicitaires liés au fait de donner son numéro de téléphone », précise Jade. La plateforme facilite également la seconde vie des produits et permet enfin de consommer responsable et de diminuer les déchets.

Un projet évolue avec ses utilisateurs

Côté agenda, vendre.com déménage de St-Malo à St-Grégoire avec, dans les tuyaux, un renforcement de l’équipe et une levée de fonds pour septembre. Le programme post-Booster se révèle donc bien chargé après quelques mois passés aux côtés de porteurs de projets et d’entrepreneurs chevronnés : « Au Booster, on est peu nombreux et il y a une vraie émulation autour de nos échanges et de la confrontation de nos projets, une véritable entraide. Sa valeur ajoutée réside notamment dans les sessions de mentorat et la rencontre d’entrepreneurs expérimentés, essentiels pour avancer sur nos projets » explique Jade.

Depuis le lancement de vendre.com, les early adopters n’ont pas été ceux que prévoyait le plan de route de la jeune entrepreneuse : « on misait en premier lieu sur les jeunes parents, pour des raisons évidentes. Le matériel de puériculture est encombrant, on n’en a l’utilité que dans un temps limité et il reste la plupart du temps en très bon état. Mais contrairement à nos prévisions, ce sont les créateurs qui se sont accaparés la plateforme via la rubrique « fait-main ». Déçus par d’autres sites qui leur sont pourtant dédiés, ils sont venus à nous grâce au bouche-à-oreille et représentent actuellement 50% de nos ventes. » Une affaire, ou plutôt de bonnes affaires, à suivre vu que vendre.com intègre le MVCube, l’accélérateur de Médiaveille, pour les six prochains mois !

En savoir plus

Twitter/vendrepointcom

Facebook/vendrepointcom 

Site internet