Le Poool, nouvelle ambition pour le territoire !

Sur la base de nos succès et de ceux de Rennes Atalante, une fenêtre s’ouvre pour que le territoire se positionne parmi les écosystèmes incontournables d’innovation à l’échelle européenne. Né de la fusion des deux associations le 20 juin 2018, Le Poool regroupe désormais 25 personnes qui seront implantées au Mabilay dès cet automne.

L’efficacité, la rapidité et l’agilité sont des atouts devenus essentiels dans le développement d’une entreprise aujourd’hui. Il était donc logique que les deux structures dédiées à l’accompagnement de ces entreprises à Rennes et Saint-Malo se remettent aussi en question pour tendre vers l’excellence ! Les associations « La French Tech Rennes St Malo » et « Rennes Atalante » ont fusionné ce jour pour ne faire qu’une, sous l’appellation Le Poool.

« Notre territoire est riche d’un tissu entrepreneurial très dense, fruit d’un travail de long terme entre les entrepreneurs, les pouvoirs publics et le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, rappelle Gaëlle Andro, vice-présidente de Rennes Métropole chargée du développement économique, de l’emploi et des finances. A l’heure où la création d’emplois qualifiés est plus que jamais une priorité pour nous et où le développement international est un facteur-clé de succès des entreprises locales, la clarification de notre offre auprès des créateurs d’entreprises est devenue incontournable. Nous sommes très heureux de créer aujourd’hui Le Poool, symbole d’un nouveau projet d’accélération du territoire qui capitalise sur le succès du label La French Tech Rennes St Malo lancé en 2015 ».

Un collectif d’entrepreneurs et d’élus

Le projet de fusion avait été acté il y a un an par les adhérents des deux associations, puis il a pris forme grâce au travail d’un collectif d’entrepreneurs et d’élus réunis en ‘Groupe projet’, en lien étroit avec nos équipes et celles de Rennes Atalante. L’association Le Poool a maintenant pour ambition de hisser le territoire parmi les écosystèmes-phares en Europe en matière de création d’entreprises et d’expérimentations innovantes. Elle est bien sûr l’opérateur French Tech local, à travers la marque La French Tech Rennes St Malo.

Le Poool est doté d’un organe exécutif appelé « Cockpit » incarnant une diversité de profils issus du monde de l’entreprise (startups, PME, grands groupes…) et de représentants de l’enseignement supérieur et de la recherche notamment. En appui opérationnel à ce Cockpit et afin de relayer aussi les actions du Poool sur le territoire, une « Agora » de plus d’une 20aine de personnes sera prochainement constituée ; l’Agora garantira en outre une large représentativité des acteurs de l’écosystème. Enfin, une « Vigie » assurera la supervision stratégique de l’ensemble des activités du Poool.

Jérôme Tré-Hardy, nommé ce jour président du Cockpit, confirme que Le Poool va préciser rapidement ses missions et ses premières actions : « Très vite, nous allons définir la feuille de route, revisiter l’offre d’accompagnement et d’accélération pour les entrepreneurs, construire un programme événementiel en phase avec les besoins du territoire, postuler au renouvellement du label national French Tech, rencontrer nos partenaires et sponsors pour écrire avec eux ce nouveau projet, etc… ».

Ont été réunis autour de Jérôme Tré-Hardy au sein du Cockpit : Laurent Bertaux (Mobizel), Jocelyn Denis (Digitaleo), M’Hamed Drissi (Insa), Catherine Failliet (Lacroix-Sofrel), Anne-Marie Kermarrec (Mediego), Sophie Langouët-Prigent (Université Rennes 1), Matthieu Mallédant (Télécom Santé), Guillaume Patrizi (Camping and co), Christian Queffélec (ex-Astellia), Ulrich Rousseau (Wi6Labs) et Nicolas Vermersch (Roullier).

Le Poool est encore tout jeune ! En attendant qu’il apprenne à parler, vous pouvez nous suivre sur @RennesAtalante et @LaFTRSM.  

 

Pour en savoir plus :