Le SmartPort à portée de main

En octobre prochain, en marge du départ de La Route du Rhum, Le Poool organise un Market Pitch dédié aux ports innovants. L’occasion de mettre en miroir les besoins de 10 acteurs de ports français et les solutions développées par 20 startups bretonnes.

 

Transformation numérique, transition écologique, sécurisation des sites et des données : le secteur portuaire est au carrefour de nombreux enjeux. Confrontés à une concurrence constante, ses acteurs souhaitent tantôt y accroître leur attractivité, le volume de marchandises qui transitent par leurs quais ou bien le cabotage.

Certains grands ports français ont déjà amorcé leur mue. C’est le cas au Havre, avec le projet Smart Port City ou à Marseille avec le Brain Port Community. Leur défi ? Trouver des solutions innovantes comme des logiciels prédictifs de gestion des flux ou de la géolocalisation en temps réel pour cibler les espaces libres sur leurs quais.

Les autres ports français ne sont pas en reste. Suivi des émissions de particules fines dans les ports, gestion des déchets maritimes ou plaisanciers, continuité entre la ville et le port, cartographies évolutives des fonds marins pour maîtriser la fluidité des entrées et sorties dans le port, les enjeux sont nombreux. Et côté solutions, les applications se multiplient en matière de gestion énergétique, de géolocalisation, de télécommunications ou de sûreté.

En Bretagne, des startups développent des produits adaptés. C’est le cas de la société rennaise Waryme et de sa solution connectée de gestion de crise qui renforce les PC de sécurité d’un événement ou d’un site en impliquant les équipes mais aussi les usagers. Ou bien de Neptulink, un boîtier-antenne développé par les bretons de MGV industries qui dote les navires d’un accès Internet haut débit de 20 Mbit/s minimum dans un rayon de 20 milles nautiques des côtes mais permet également de déployer une bulle de communication locale lorsque les réseaux internet risquent d’être saturés dans un port comme au départ de La Route du Rhum.

Dans un cadre privilégié, Le Poool propose donc en octobre prochain aux acteurs de 10 ports français de découvrir des solutions adaptées à leurs besoins présents et futurs en rencontrant 20 startups bretonnes, dont les produits ou services répondent à des besoins identifiés et émergents du secteur.

Market Pitch, mode d’emploi. Deux heures et demi. 10 donneurs d’ordre. 20 startups, 20 pitchs, 20 solutions. 1 à 4 tête-à-têtes de 10 minutes chacun pour amorcer un achat ou un projet.