Nos startups en chair, en os et en pixels : TalkTalkBnB

Une vilaine rumeur court sur le niveau des Français en langues étrangères. Pour TalkTalkBnB, ce n’est pas une fatalité ! 

Pour apprendre une langue et surtout l’entretenir, il faut pratiquer et parler avec des natifs. La plateforme de TalkTalkBnB met en relation les voyageurs du monde entier et ceux qui souhaitent les héberger. En échange, une occasion unique de réveiller les souvenirs de leur séjour linguistique du lycée ! 

TalkTalkBnB, qui es-tu ?

Une équipe de 7 personnes. Un fondateur, Hubert Laurent, son assistante française, un CM français, une New-Yorkaise, un Londonien, une Polonaise, une Allemande, deux Italiennes… ! La conception et le développement du site se fait à Vern-sur-Seiche au sein de Net Hélium

Une idée c’est bien… ça se concrétise comment ?

L’idée de TalkTalkBnB date d’il y a un an. Pendant l’été 2015, on a réfléchi à la façon dont on allait présenter notre plateforme et dès septembre on a commencé à construire le site. TalkTalkBnB est finalement sorti le premier mars 2016, traduit en 3 langues.

Avant de se lancer, on a fait une étude de marché sur le terrain, dans la rue. A Bordeaux pour interviewer uniquement des inconnus car nous sommes lorientais. Les retours ont été enthousiastes : « Il faut nous mettre en relation avec des natifs pour qu’on puisse pratiquer, c’est exactement ça ». Les Français sont déjà à la recherche de cette possibilité via des cours, des groupes de conversation… avec TalkTalkBnB, on franchit une étape supplémentaire en matière d’ouverture et d’expérience !

Vous nous parlez de votre business model ?

Il est un peu confidentiel et sera mis en place dès que nous aurons assez d’inscrits. A suivre, donc !

On trouve quoi dans l’agenda 2016 de TalkTalkBnB ?

Un objectif : se faire connaître et mobiliser la communauté anglophone qui éprouve moins que les autres le besoin de se familiariser avec une langue étrangère. Ce n’est pas un critère qui peut les bloquer, notamment professionnellement. Mais on a déjà des offres incroyables à proposer aux Français qui veulent voyager.

On va continuer à améliorer les fonctions du site, amener de nouvelles langues, ouvrir de nouveaux pays et continuer de conquérir l’international. On a encore du travail, mais c’est normal après seulement un mois et demi.

Pour avancer, on est évidemment ouvert aux partenaires et aux investisseurs. On sait que le territoire breton peut croiser de nombreuses synergies. A bon entendeur !