En chair, en os et en pixels : Dulo

Revoir la définition de l’habitat pour proposer des maisons et bâtiments ultra performants personnalisés et faciles à monter… un projet trop ambitieux ? Pas pour Dulo.

Convaincu de l’intérêt d’implanter Dulo Home aussi en région, Anthony Esposito a été séduit par St-Malo et sa zone Atalante, où l’entreprise s’est installée fin 2015. Rencontre avec un jeune entrepreneur désormais acteur de notre écosystème !

Dulo, qui es-tu ?

Une équipe ambitieuse et une solution constructive à très haute performance énergétique, solide et isolée par l’extérieur, avec sa propre techno constructive. En d’autres mots, Dulo Home c’est une « bibliothèque » de blocs, qu’on peut utiliser comme un Légo géant, sans modification in situ. Un kit constructif dans lequel on va « simplement » couler du béton.

Notre fil rouge conducteur : augmenter la rationalisation de l’habitat et donc le temps de montage et la performance.

Une idée c’est bien, ça se concrétise comment ?

Avec l’expérience et la complémentarité des compétences : j’ai appris le métier aux côtés des Compagnons du Devoir du Tour de France à partir de 14 ans, fait le tour des chantiers pendant 8 ans et parallèlement étudié l’architecture. Je travaille aujourd’hui avec Olivier Rowenczyk qui est ingénieur et spécialisé dans le design, le design d’espaces et l’ergonomie. Nous sommes aujourd’hui 6 chez Dulo Home.

Tu nous parles de ton business model ?

On a une approche systémique quasi industrielle sur notre façon de percevoir l’habitat au sens large, de la maison au bâtiment collectif. On a revu la manière de dessiner et d’assembler une maison… Aujourd’hui on propose deux formules : « Gros bras » et « Un petit coup de main » qui s’adaptent aux projets très variés des clients de Dulo Home.

Et dans l’agenda 2016, on trouve quoi ?

On a créé une gamme de 14 maisons et constaté la puissance de toutes les possibilités de Dulo. C’est devenu une évidence de concevoir un configurateur 3D pour que les utilisateurs puissent personnaliser leur future maison en ligne. Nous venons de le mettre en ligne. Pour la suite, nous travaillons sur notre prochaine levée de fonds avec un troisième tour de table et l’ouverture de Dulo-stores, des agences tenues par des indépendants.