#TourFD : un avant-goût de la séance de pitchs !

Tour de France Digitale

En 2015, QuestionsPros se présentait au jury de Tour de France digitale sous le nom de Willid. Une expérience positive aux conséquence très concrètes dans la vie de la startup. Explications avec Louis Le Carréres.

Face au jury du Tour de France digitale

Au début du projet, Willid était une plateforme destiné aux professionnels qui pouvaient y poser toutes sortes de questions à des experts et surtout, obtenir une réponse en quelques heures moyennant une somme réduite. C’est notamment sa participation au Tour de France digitale qui a conduit Louis Le Carréres a faire évoluer son projet. Une V2, née des retours et des échanges avec les membres du jury.

Après avoir obtenu le 2e prix de la Startup de l’année, concours organisé par Bonjour Idée, Willid postule au Tour de France digitale avec une vidéo de pitch en anglais. La startup est sélectionnée pour l’étape nantaise et se prépare alors activement au passage devant le jury, composé notamment des représentants des 3 VC qui seront présents à Rennes vendredi : 360 Partners, Breega et Partech. Louis raconte : « on ne se présente pas devant un tel jury les mains dans les poches. Oui, certaines remarques peuvent être déstabilisantes mais j’en garde surtout une impression de bienveillance mêlée d’exigence. L’image du VC a évolué ces dernières années et les 3 fonds qui participent au Tour de France Digitale contribuent à cette démonstration. »

Le jour de la sélection à Nantes, Louis Le Carréres propose au jury son pitch de 15 mn, en français : « ce n’est pas toujours confortable de devoir se justifier, se confronter à la réalité du marché et se remettre en question mais on apprend beaucoup de leur vision et dynamique prospectives et les critiques du jury sont constructives. Même quand on ne gagne pas ! ».

Repartir de plus belle… mais différemment

Après le passage devant le jury, Louis a l’opportunité de prendre le temps d’échanger avec un des membres du jury, Boris Golden. C’est en partie ce qui a conduit à un changement de direction de la startup vers le mois de novembre 2015 : « nous avons pris une nouvelle orientation en nous repositionnant vers une plate-forme de partage de ressources à destination des réseaux et clubs d’entreprise. Nous avons décidé de monétiser ce qu’on savait faire et de miser sur le revenu plutôt que sur l’idée de base ».

Pour Louis, créer signifie aussi se tromper avant d’arriver à un projet qui tienne vraiment la route. Un mot d’ordre à garder en tête pour les startups locales au moment de faire face au jury de l’édition 2016 du Tour de France digitale : « Cette séance de pitch est une étape importante dont les startupers se souviendront, qu’ils n’hésitent pas à être ambitieux pour présenter leur projet, l’effet de surprise est souvent positif ».

Un dernier conseil avant le grand jour ? « Appréciez le moment ! ». Vivement vendredi !

Le Tour de France Digitale sera chez nous le vendredi 22 avril pour la demi-finale rennaise. Il reste encore quelques places. Réservez